Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 juillet 2017 3 12 /07 /juillet /2017 15:48
Devoir de mémoire lors du défilé du 14 juillet 2017.

Des engins blindés (chars St-Chamond, Schneider, Renault, Panhard...) et divers matériels militaires défileront sur les Champs Elysées pour commémorer l'entrée en guerre des USA en Europe en 1917, il y a très exactement 100 ans.

Devoir de mémoire lors du défilé du 14 juillet 2017.
Devoir de mémoire lors du défilé du 14 juillet 2017.
Devoir de mémoire lors du défilé du 14 juillet 2017.
Devoir de mémoire lors du défilé du 14 juillet 2017.
Devoir de mémoire lors du défilé du 14 juillet 2017.
Devoir de mémoire lors du défilé du 14 juillet 2017.
Devoir de mémoire lors du défilé du 14 juillet 2017.
Devoir de mémoire lors du défilé du 14 juillet 2017.
Devoir de mémoire lors du défilé du 14 juillet 2017.
Devoir de mémoire lors du défilé du 14 juillet 2017.
Devoir de mémoire lors du défilé du 14 juillet 2017.
Devoir de mémoire lors du défilé du 14 juillet 2017.
Devoir de mémoire lors du défilé du 14 juillet 2017.
Devoir de mémoire lors du défilé du 14 juillet 2017.
Devoir de mémoire lors du défilé du 14 juillet 2017.
Devoir de mémoire lors du défilé du 14 juillet 2017.

Ces matériels proviennent des collections du musée des blindés de Saumur et de particuliers.

Jean-Luc

Devoir de mémoire lors du défilé du 14 juillet 2017.Devoir de mémoire lors du défilé du 14 juillet 2017.
Repost 0
18 juin 2017 7 18 /06 /juin /2017 10:10

Le général de Gaulle, réfugié en Angleterre, arrive à convaincre les autorités de l'époque de pouvoir lancer un appel à la résistance en France en utilisant les ondes de la BBC. c'est le 18 juin 1940 qu'il le fera ( Il n'existe hélas aucun enregistrement audio ou vidéo de ce moment ), c'était juste avant une intervention de Winston Churchill sur ces mêmes ondes ( Mais celle-ci sera enregistrée et filmée!!! ).

 appel du 18 juin 40 (5)

Cet appel à continuer la lutte, à refuser la capitulation est sans doute l'acte fondateur de la France libre.

Dans le Périgord de mon père l'appel est entendu, c'est là-bas la "zone libre" et le gouvernement français s'installe à Bordeaux.

La résistance s'organise. 

 

appel du 18 juin 40 (6)

Texte de l'appel du général de Gaulle:

"Les chefs qui, depuis de nombreuses années, sont à la tête des armées françaises, ont formé un gouvernement.

 

Ce gouvernement, alléguant la défaite de nos armées, s'est mis en rapport avec l'ennemi pour cesser le combat. Certes, nous avons été, nous sommes, submergés par la force mécanique, terrestre et aérienne, de l'ennemi.

 

Infiniment plus que leur nombre, ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui nous font reculer. Ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui ont surpris nos chefs au point de les amener là où ils en sont aujourd'hui.

 appel du 18 juin 40 (4)

Mais le dernier mot est-il dit ? L'espérance doit-elle disparaître ? La défaite est-elle définitive ? Non ! Croyez-moi, moi qui vous parle en connaissance de cause et vous dis que rien n'est perdu pour la France. Les mêmes moyens qui nous ont vaincus peuvent faire venir un jour la victoire.

 

Car la France n'est pas seule ! Elle n'est pas seule ! Elle n'est pas seule ! Elle a un vaste Empire derrière elle. Elle peut faire bloc avec l'Empire britannique qui tient la mer et continue la lutte. Elle peut, comme l'Angleterre, utiliser sans limites l'immense industrie des Etats-Unis.

 appel du 18 juin 40 (2)

Cette guerre n'est pas limitée au territoire malheureux de notre pays. Cette guerre n'est pas tranchée par la bataille de France. Cette guerre est une guerre mondiale. Toutes les fautes, tous les retards, toutes les souffrances, n'empêchent pas qu'il y a, dans l'univers, tous les moyens nécessaires pour écraser un jour nos ennemis. Foudroyés aujourd'hui par la force mécanique, nous pourrons vaincre dans l'avenir par une force mécanique supérieure. Le destin du monde est là.

 

Moi, Général de Gaulle, actuellement à Londres, j'invite les officiers et les soldats français qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s'y trouver, avec leurs armes ou sans leurs armes, j'invite les ingénieurs et les ouvriers spécialistes des industries d'armement qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s'y trouver, à se mettre en rapport avec moi.

 

Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas. Demain, comme aujourd'hui, je parlerai à la Radio de Londres."

 appel du 18 juin 40 (3)

 

Appel du 18 juin 1940
Appel du 18 juin 1940

Jean-Luc

Repost 0
Published by Jean-Luc Durand - dans histoire citoyenneté
commenter cet article
6 juin 2017 2 06 /06 /juin /2017 10:46
Le débarquement en Normandie du mardi 06 juin 1944.

 D Day (4)

Après un débarquement sur les côtes française à Dieppe en août 1942 qui se solde par un échec et après plus de 4 ans de guerre un plan d’invasion de la Normandie est bâti par Winston Churchill. Ce débarquement doit servir de « tête de pont » pour une reconquête de l’Europe Continentale depuis le Nord-Ouest de la France.

 D Day (31a)

Normandie, D day : Le 06 juin au matin après un bombardement des côtes par les bateaux et l'aviation alliés et le débarquement par planeurs et parachutes des premiers combattants dans la nuit du 05 au 06 pour prendre le contrôle des ponts sur la rivière l'Orne et la batterie de canons allemande de Merville, les américains prennent pieds sur le sol français à Huta Beach et Omaha Beach.

Pour les canadiens ce sera Juno Beach, pour les anglais ce sera Gold Beach et Sword Beach.

D Day (30)

Le Commando français du Commandant Philippe Kieffer et ses 177 hommes sera le premier à mettre les pieds sur le sol français. Pour ce commando ce sera aussi Sword Beach, face à la ville de Ouistreham. La mission: prendre le casino de la ville. Quelle revanche pour ces soldats depuis "l’Appel du Général De Gaulle du 18 juin 1940".

Il faudra de nombreuses années ensuite pour voir apparaître sur les cartes du débarquement le drapeau français au coté des drapeaux US, canadiens et anglais.

(photo du Commandant kieffer)

Philippe Kieffer

 

La journée du 06 juin se soldera avec plus de 3 000 morts pour les hommes qui ont débarqué sur les plages normandes.

 

Si vous en avez la possibilité je vous invite à effectuer cette visite des plages du débarquement. De nombreux musées tout le long de la cote, le cimetière militaire américain de Colleville-sur-Mer où repose 9384 militaires et 4 civils tués lors du débarquement, le mémorial de Caen, vous apporteront les réponses aux éventuelles questions que vous vous posez sur la seconde guerre mondiale et le débarquement du 06 juin 1944.

D Day (31)

Si vous ne pouvez vous déplacer sur place voici quelques sites internet à consulter:

 

www.memorial-caen.frmediatheque@memorial-caen.fr, www.junobeach.orgwww.airborne-museunm.orgwww.paratrooper.fr, www.normandy.com, www.normandy1944.com, www.goldbeachmusee.org.uk http://www.ville-caen.fr/tourisme/

jeep 

Jean-Luc

Le débarquement en Normandie du mardi 06 juin 1944.
Repost 0
Published by Jean-Luc - dans citoyenneté histoire
commenter cet article
10 mai 2017 3 10 /05 /mai /2017 12:27
Décret d'abolition de l'esclavage du 27 avril 1848

En cette journée particulère, un film de 2016 à voir ou à revoir.

Repost 0
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 10:15

5

     

Aujourd'hui, la France commémore la fin de la deuxième guerre mondiale en Europe. 

 1

Mon père, résistant FFI en Périgord, m’a élevé avec le devoir de mémoire et je me dois à mon tour d'éveiller la conscience des plus jeunes.

 8

Après plus de 4 ans de guerre un plan d’invasion de la Normandie est bâti par Winston Churchill. Le débarquement en Normandie, le 06 juin 1944, servira de « tête de pont » pour une reconquête de l’Europe Continentale.

 2

Il faudra attendre encore presqu'un an pour que débute, avec la capitulation de l'ennemi d'alors, l'ami d'aujourd'hui (quelle ironie), la nouvelle ère qui conduira à l’Europe actuelle. Une Europe unifiée et surtout pacifiée.

 1

Je vous invite à venir en Normandie pour voir et comprendre comment le débarquement de 1944, hautement hasardeux, a permis cette libération.

 3

 

 4

 

 7

 

6

Sites à visiter:

www.memorial-caen.fr,  mediatheque@memorial-caen.fr, www.junobeach.org,  www.airborne-museunm.org,  www.paratrooper.fr, www.normandy.com, www.normandy1944.com, www.goldbeachmusee.org.uk,  http://www.ville-caen.fr/tourisme/

 

Repost 0
Published by Jean-Luc - dans histoire
commenter cet article
6 juin 2015 6 06 /06 /juin /2015 06:48

DC 3 Skytrain Dakota (1)

Cet avion, que l'on peut admirer à Merville, a été récupéré en Europe de l'Est. Démonté en morceaux et transporté en Normandie. Il a été remis aux standards des avions de ce type qui ont permis aux premiers parachutistes de se poser en Normandie la nuit du 05 au 06 juin 1944.

 

 

Un grande équipe de passionnés a travaillé longtemps et avec soin dans un hangar de l'aéroport de Caen-Carpiquet pour le remettre en état intérieur et extérieur puis transporté à Merville.

 DC 3 Skytrain Dakota (2)

Ce superbe travail de restauration vient de recevoir la plus belle des récompenses: l'avion est aujourd'hui devenu "monument historique" juste avant l'anniversaire des 70 ans du débarquement.

 DC 3 Skytrain Dakota (3)

Une visite à ne pas manquer, à quelques kilomètres de fameux pont levant "Pégasus bridge".

 DC 3 Skytrain Dakota (4)

la batterie de merville (23)

Jean-Luc

Jean-Luc moto légende 2013

Repost 0
Published by Jean-Luc - dans histoire
commenter cet article
6 juin 2015 6 06 /06 /juin /2015 06:40

Des ponts sur l’Orne, Ranville et Bénouville, Calvados

 

Dans la nuit du lundi 05 au mardi 06 juin 1944, le Major Howard et ses hommes de la 6ème division aéroportée britannique se posent près de Bénouville. Ils ont été transportés par des planeurs Airspeed Horsa et leur arrivée se fait en silence. Sur les 6 planeurs envoyés, 5 se poseront à l’endroit prévu.

Le sixième se trompera de rivière et se posera à 14 km à l’est des ponts sur l’Orne. 

.

Au total ce sont 352 planeurs qui seront utilisés dans la nuit pour acheminer 10 000 hommes et leur matériel dans la région de Ranville et Bénouville.

 

 
 

La sixième division avait trois missions essentielles à remplir pour la réussite du débarquement.

 

La première mission était de tenir et garder intact les ponts de Bénouville sur l’Orne (Ranville) et le canal (Pégasus Bridge le pont levant), seuls points pour traverser entre Caen et la mer, jusqu’à l’arrivée de renforts. C’est là que l’on décomptera les premiers morts du débarquement.

- La seconde mission était de détruire 5 ponts sur la rivière "Dives" pour empêcher toute contre-attaque des blindés ennemis stationnés à l’Est.

 

- La troisième mission était de prendre la batterie de Merville en détruisant ses canons avant l’arrivée des premiers débarquements sur les plages de Ouistreham. C’est ce qui sera fait.

 

A la même heure les parachutistes américains de la 82ème Airborne sautent sur la ville de Sainte Mère Eglise (le souvenir du soldat suspendu au clocher de l’église par son parachute est dans toutes les mémoires).

Dans le même temps les parachutistes américains de la 101ème Airborne sautent aussi sur la Normandie avec pour mission la prise de la ville de Carentan. Ils s’enliseront en partie dans les marais et attendront 4 jours l’arrivée des renforts mécanisés pour prendre la ville qui sera quasiment rasée

.

La route nationale 13 qui relie Cherbourg à Caen sera enfin coupée et les unités ennemies stationnées dans le Cotentin prises au piège.

 


Pour en savoir plus:
www.memorial-pegasus.org
www.batterie-merville.com
www.maisybattery.com
www.memorial-quinevi
lle.com

 

Jean-Luc

Jean-Luc moto légende 2013

Repost 0
Published by Villars - dans histoire
commenter cet article
11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 09:25

Pour ce jour particulier j’ai une pensée pour tous ceux qui m’ont précédé le siècle dernier et qui ont participé à me donner ainsi qu’à ma famille, à mes enfants, à tous les européens une vie paisible et sans guerre sur notre vieux continent.

1914 - 1918 (3)
Cette journée a pour moi une couleur, c’est le
bleu horizon, la couleur des uniformes des soldats français pendant cette guerre.

 deléage

En premier lieu, j’ai une pensée pour mon arrière grand-père maternel, Benoît Joseph Deléage né le 30 mai 1979 (matricule 3443), disparu avec tout son régiment le 98ème d’infanterie, enseveli, pulvérisé à Mesnil-les-Urlus dans la Marne le 6 octobre 1915.

1914 - 1918 (2)-copie-1

La mention militaire du 8 janvier 1916 indique: Mort pour la France,  "genre de mort" : tué à l’ennemi, et pour sa médaille militaire " Brave soldat. A été tué glorieusement à son poste de combat le 06 octobre 1915 - Croix de guerre avec étoile de "bronze".

Cela fait froid dans le dos !

1914 - 1918 (5)

 J’ai aussi une autre pensée. C'est pour le frère, Jean-Paul Durand, de mon grand père paternel Eugène Maurice (qui était alors trop jeune en 1914 pour aller à la guerre et qui n'a effectué son service militaire qu'après 1919).

1914 - 1918 (2)
Paysan du Périgord, Jean-Paul est parti "faire" la grande guerre en Belgique la fleur au fusil ou le "bleuet"! L
ors d’une attaque au mont Kemmel en Belgique, une balle est venue frapper l'une de ses mains et un de ses doigts est parti avec la balle...

bkeuet
Il n’est pas mort sur le terrain, juste "blessé de guerre" et rapatrié avec son invalidité. Il est alors retourné dans sa ferme de Puyloubard en Périgord y vivre sa vie de paysan pendant de très nombreuses années. Elles ont été quand même hantées tous les jours par les images de cette sale guerre qu'il gardait en mémoire.

Villars copie
Je me souviens, petit, l'écouter avec mon frère à Puyloubard: ses "histoires de guerre", sa blessure, l'attaque du « mont Kemmel », son retour à la ferme… 
Il parait qu’aujourd’hui seulement 11% des jeunes français savent pourquoi il y a une commémoration le 11 novembre!

 casque

J’ai visité il y a déjà longtemps, pour mieux comprendre cette époque, la reconstitution du wagon où fut signé l'armistice près de Compiègne ( l'original a été détruit au début de la seconde guerre mondiale par les allemands après la capitulation française!), l’est de la France, Verdun, la tranchée des baïonnettes, le fort de Vaux, le fort de Douaumont et son ossuaire (130 000 soldats inconnus, français, allemands, anglais, africains et français d'Afrique et des territoires d'outre-mer,  australiens... y reposent).

 

Pour moi le 11 novembre a un sens profond et j'ai le devoir de mémoire que m'a transmis mon père, résistant lors de la seconde guerre mondiale.

 carte combattant

L'Europe pacifiée d'aujourd'hui où s'épanouissent nos enfants est le plus beau cadeau que nous ont laissé nos aînés en donnant leur vie pour beaucoup d'entre-eux.

 famille (2)

Cette semaine, la "correspondante" allemande d'une de mes filles était ici dans notre maison pour la semaine, c'est une réelle grande joie pour toute la famille. Comment ne pas être "européen" après ces 3 guerres ( 1870, 1914, 1940 ) qui ont ruiné presque toutes les familles dans le monde? Arrêtons le massacre.

  famille (1)

Jean-Luc

Repost 0
Published by Jean-Luc - dans histoire
commenter cet article
11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 06:14

                             Le 11 novembre et le devoir de mémoire.

En ce jour particulier, j’ai une pensée pour ceux qui m’ont précédé et qui ont participé à nous donner à tous en Europe, à ma famille, à mes enfants, une vie paisible et sans guerre.

arc triomphe (2)
Cette journée a pour moi une couleur, c’est le "bleu horizon",
la couleur de l'uniforme des soldats français engagés au front, celui des "poilus".

 

Ma première pensée est pour mon arrière-grand-père maternel, Benoît Joseph Deléage né le 30 mai 1879 (matricule 3443), disparu avec tout son régiment le 98ème d’infanterie, enseveli, pulvérisé à Mesnil-les-Urlus dans la Marne le 6 octobre 1915.

La mention militaire du 8 janvier 1916 indique :

Mort pour la France,  genre de mort : tué à l’ennemi  !!!

 

Ma seconde pensée est pour Jean-Paul Durand, le frère de mon grand-père paternel Maurice Eugène qui était alors trop jeune pour aller à la guerre.

1919
Paysan du Périgord, Jean-Paul est parti "faire la grande guerre la fleur au fusil" en Belgique.


Lors d’une attaque au mont Kemmel, une balle est venue frapper l'une de ses mains et un de ses doigts est parti avec la balle!!!


Il n’est pas mort à la guerre, mais blessé de guerre, il est retourné dans sa ferme de Puyloubard où il a vécu de très nombreuses années. Elles ont été hantées par les images de cette sale guerre que l'on nomme "la grande guerre", la "Der des ders" (quelle ânerie ces surnoms de l'époque!).


Je me souviens, petit, écouter avec mon frère jumeau, tous les deux assis à même le sol de la salle à manger de la ferme à Puyloubard à quelques kilomètres de la ferme de Villars, "ses histoires de guerre", sa blessure, l'attaque du mont Kemmel, son retour à la ferme... C'était pour nous un héros et un sage que l'on écoutait.

 

Il parait qu’aujourd’hui seulement 11% de français savent pourquoi il y a une commémoration le 11 novembre. J’ai du mal à le croire et pourtant! hélas c'est vrai!

 

J’ai visité, pour mieux comprendre cette époque, le wagon où fut signé l'armistice près de compiègne, l'Est de la France, Verdun, la tranchée des baïonnettes, le fort de Vaux, le fort de Douaumont et son ossuaire (130 000 soldats inconnus, français, allemands, anglais, américains, africains... y reposent)...

arc triomphe (1)
Heureusement aujourd'hui l'Europe est pacifiée et c'est le plus beau cadeau que nous ont laissé nos aînés.
 

Pour moi le 11 novembre a un sens.

Pour plus d'informations: Où trouver une trace des militaires disparus morts à la guerre, voici un site à visiter: 
http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/

 

Jean-Luc

Jean-Luc (2)

Repost 0
Published by Villars - dans histoire
commenter cet article
4 novembre 2014 2 04 /11 /novembre /2014 16:12

Devoir de mémoire.

affiche

Jean-Luc

pilote

Repost 0
Published by Jean-Luc - dans histoire
commenter cet article

Présentation

  • : lafermedevillars 24340 le blog de jean-Luc
  • lafermedevillars 24340 le blog de jean-Luc
  • : mes passions: la cuisine, les voyages,l'aviation, la moto,la poésie...
  • Contact

Profil

  • Jean-Luc
  • Mes passions: la cuisine, l'aviation, la moto, la citoyenneté, la poésie, les voyages...
  • Mes passions: la cuisine, l'aviation, la moto, la citoyenneté, la poésie, les voyages...

Recherche