Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2016 5 29 /04 /avril /2016 06:20

Bonjour à toutes et à tous. J'ai été contacté par les anciens propriétaires du château (jusqu'en 1960).

 

Il semble que quelques erreurs apparaissent dans mon arcticle concernant la période "1939 - 1960". Je vais donc modifer l'article prochainement dès que j'aurai les informations réelles pour cette période par le propriétaire de l'époque.

 

Je suis très touché par ce contact qui renforce encore mon attachement au pays de mes racines, celui de la ferme de Villars et de ma famille périgourdine.

 

Jean-Luc

- Cliquez sur les photos pour les agrandir à l'écran -- Cliquez sur les photos pour les agrandir à l'écran -
- Cliquez sur les photos pour les agrandir à l'écran -- Cliquez sur les photos pour les agrandir à l'écran -

- Cliquez sur les photos pour les agrandir à l'écran -

Le château est situé au sud de la Charente en limite de la Dordogne. Sa situation dominante était déjà occupée au moyen âge par un place forte du duché d'Aquitaine (Guyenne).

 

Il est situé à quelques kilomètres de la ville de Villebois Lavalette et à 12 km de la ferme de Villars située en Dordogne.

Mailleberchie - le château de Mailleberchie

Entre 1300 et 1400 il est à la limite des comtés d'Angoulême et du Périgord et cette zone était souvent contestée par les rois de France et les rois d'Angleterre.

 

Cette période coïncide avec le début de la guerre de 100 ans. Des activités de fonderie avec le minerai à proximité du site permettaient la fabrication d'armures ce qui en faisait un lieu stratégique.

Mailleberchie - le château de Mailleberchie

Le site fait partie des premières places fortifiées dans les années 1500. Pendant la période des guerres de religion les constructions on été en partie détruites.

 

C'était alors le territoire féodal du Seigneur Joseph des Chastellars. Le château a ensuite été donné comme dot à Jean de Villedon, Seigneur de Perefond et de Laurière à l'occasion de son mariage avec Anne de la Rebuterie, Dame de Mailleberchie.

Mailleberchie - le château de Mailleberchie

Les enceintes du château ont été détruites dans les années 1700. Quelques vestiges sont toujours partie intégrante de bâtiments situés au nord du site.

 

C'est à cette période que la production de Cognac puis de pineau prit son essor dans la région.

Mailleberchie - le château de Mailleberchie

Dans les années 1800, un vaste incendie a été la cause de la démolition d'un grande partie du château.

 

Sa reconstruction a alors été entreprise à la fin des années 1890 par Paul Abadie, architecte controversé du Sacré Cœur de Paris, et du sculpteur Ernest Jordes sous commande de Monsieur Henri Blanc-Fontenille, qui fut par la suite maire de Villebois-Lavalette.

Mailleberchie - le château de Mailleberchie

(Sous réserve d'exactitudes bientôt révélées par le propriéraire du château à cette époque)

 

Dès le début de la seconde guerre mondiale et jusqu'à la fin de l'occupation le château devint une commanderie militaire de l'armée allemande. Après leur départ le château est retrouvé en partie dévasté.

 

L'ancien propriétaire, exilé au Québec, ne revint jamais au château. Ce dernier servit alors par moment de pavillon de chasse en tombant avec les années à l'état de ruines.

Mailleberchie - le château de Mailleberchie

En 2005 les bâtiments agricoles du chateau furent rasés. Il fut ensuite acquit par une communauté bouddhiste qui le remet en état depuis cette date en utilisant des méthodes à l'ancienne et des matériaux de la région. Le château sert de lieu de retraite spirituelle à usage privé et n'est pas ouvert au public.

Sur la photo ci-dessous, au loin, la ville de Villebois Lavalette.

Mailleberchie - le château de Mailleberchie

Jean-Luc

Mailleberchie - le château de Mailleberchie

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Luc - dans Périgord - voyage
commenter cet article

commentaires

Bruno Blanc-Fontenille 30/12/2015 18:27

Bonjour Monsieur

Merci pour votre blog sur le chateau de Mailleberchie qui m'a appris beaucoup sur l'histoire ancienne de cette ancienne propriété familiale. Je suis en effet Bruno Blanc-Fontenille, arrière petit fils d'Henry Blanc-Fontenille (et non pas Henry de Blanc-Fontenille) qui a reconstruit le chateau de Mailleberchie à la fin du XIXième siècle.
Votre historique est très intéressant. Cependant l'histoire la plus récente, à partir de la seconde guerre mondiale,que je tiens de mon père, Jacques Blanc-Fontenille, 86 ans, est malheureusement fausse.
Le chateau a en effet toujours été habité pendant la guerre et jusqu'à sa vente en 1960 par la famille Blanc-Fontenille. Mon père y a vécu toute son enfance et j'y ai vécu mes premiers mois puisque je suis suis né en 1959, et mon frère aîné en 1958.
La propriété n'a donc pas été dévastée pendant la guerre, et ses propriétaires sont restés sur place. Mon père en a été le dernier occupant représentant la famille Blanc-Fontenille, exploitant la propriété. Malheureusement des problèmes familiaux, en particulier avec ses soeurs ont obligé la famille à s'en séparer en 1960.
La propriété a été achetée par une famille du Nord, qui après avoir revendu le chateau il y a quelques années, habite toujours dans la maison et la tour voisine qui correspondent à la dernière photo de votre blog.
Je serais très intéressé de savoir d'où vous tenez ces informations sur l'histoire du chateau depuis la seconde guerre mondiale, et mon père, qui utilise très bien internet serait heureux de rentrer en contact avec vous pour vous en dire plus sur cette histoire récente.
Aussi, n'hésitez pas à entrer en contact avec moi.
Bien cordialement

durand 30/12/2015 22:06

Bonjour Monsieur,
Voilà un long message et je vous remercie de vos précisions. J'ai eu des difficultés à obtenir les informations mises sur mon blog. Mais ce château sur la route de Villebois Lavalette ressemble tant au château de contes de fée que j'ai fini par aller le photographier et me renseigner sur son histoire. Fausse en partie sans aucun doute, hélas.
Mon père est natif d'un petit hameau près de Mareuil sur belle (1923) où je conserve encore la ferme bien qu'habitant Palaiseau. Mais c'est déjà la Dordogne. Je suis né en 1954 et depuis je suis en Périgord souvent, maintenant un peu moins maintenant quelques semaines par an. J'y serai au printemps. Certaines informations proviennent de ma famille, mon père a été résistant pendant la guerre, (mais n'est plus de ce monde depuis 2001), d'autres d'internet et puis il est si difficile d'avoir la confiance d'un propriétaire surtout l'actuel et il est difficile ainsi d'en connaître l'histoire vraie. Mon blog, varié vous l'avez remarqué, a comme centre la Dordogne et mes racines où reposent mes ancêtres. Si votre père souhaite me contacter ce sera avec grand plaisir, peut être même pourrions nous même avoir un entretien réel lors d'un de mes séjours à Villars. mon email: lafermedevillars.24340@gmail.com. Merci beaucoup pour votre aimable commentaire. Bien cordialement. Jean-Luc Durand

Présentation

  • : lafermedevillars 24340 le blog de jean-Luc
  • lafermedevillars 24340 le blog de jean-Luc
  • : mes passions: la cuisine, les voyages,l'aviation, la moto,la poésie...
  • Contact

Profil

  • Jean-Luc
  • Mes passions: la cuisine, l'aviation, la moto, la citoyenneté, la poésie, les voyages...
  • Mes passions: la cuisine, l'aviation, la moto, la citoyenneté, la poésie, les voyages...

Recherche